Artisans Serruriers

Regard hydraulique : un indispensable pour le système souterrain

Les routes, les trottoirs et même les propriétés individuelles surplombent différents réseaux souterrains. Ces derniers peuvent être secs comme le cas des réseaux téléphoniques et électriques ou humides comme les égouts ou encore les voies d’évacuation d’eaux usées. Pour la maintenance, ces tunnels nécessitent des accès. C’est là qu'interviennent les regards hydrauliques. Il sert de couvercle à ces ouvertures.

Focus sur ces types de regards

Comme tous les regards, il s’agit d’une trappe donnant vers un ensemble de systèmes souterrains. Généralement, le regard ou tampon hydraulique ne s’utilise que pour les réseaux humides. Il se place donc au-dessus des tunnels d’assainissement ou d’évacuation pluviale. En tant qu’ouverture pour ces réseaux, il doit être facile d’accès et bien résistant. En effet, un tampon hydraulique peut se retrouver sur une piste cyclable, une route fréquentée ou un parking. Pour le côté pratique, ces éléments prennent la forme d’un carré ou d’un cercle. Cela facilite non seulement le moulage, mais leur confère également une plus grande robustesse.

Un utilitaire indispensable à l’assainissement

Un regard hydraulique se place essentiellement à des endroits stratégiques. En bref, il sert d’accès rapide aux systèmes qui nécessitent de fréquents entretiens. Cela peut être un début de système d’assainissement, un dispositif de réglage, ou encore un point de réorientation des eaux. Outre la robustesse, un tampon hydraulique doit être étanche. En premier lieu, le couvercle et son cadre doivent être imperméables à l’eau. Aucun liquide de la surface ne doit pénétrer dans les voies d’assainissement à travers cette ouverture. De nombreuses méthodes sont utilisées pour rendre hermétique ces deux pièces. Par la suite un tampon hydraulique doit empêcher les odeurs de remonter.

Comment choisir un tampon hydraulique

Actuellement, les regards ne sont plus uniquement en fonte. Bien que ce matériau réponde parfaitement au besoin de solidité, son poids lui fait défaut. On rencontre maintenant des tampons hydrauliques en plastique, en béton et en matériaux composites. Ce dernier est particulièrement recommandé grâce à sa qualité. Il est tout aussi robuste que la fonte, mais très léger. On peut ainsi le déplacer et l’ouvrir plus facilement. Outre la matière de conception, cet élément se choisit en fonction de l’endroit où il sera placé. Sur un air de stationnement ou une route fréquentée, il doit répondre à plusieurs critères de résistance. En revanche, pour les passages piétons ou les pistes cyclables, il peut être d’épaisseur moyenne.

La norme de référence

Un regard hydraulique doit se soumettre à la norme NF EN 124. Ce dernier classe ces utilitaires selon le lieu de son utilisation. Cette plaque comporte une lettre de A à F avec un indice de chiffre. La lettre indique le niveau de résistance du regard. Le A par exemple désigne un tampon destiné aux passages piétons. Le B quant à lui convient aux parkings. Les chiffres indiquent la charge maximale supportée exprimée en Newton.

Indispensable pour accéder aux différents systèmes d’assainissement, un tampon hydraulique doit répondre à plusieurs critères de qualité. En plus de l’étanchéité, il doit également être robuste et résistant à la corrosion.



Information

Artisans Serruriers